L’objectif principal d’un rachat de crédit est d’améliorer les conditions de votre prêt afin d’en alléger le poids. L’opération permet de lutter efficacement contre le surendettement. Toutefois, il faut choisir le moment le plus opportun pour y recourir, au risque d’aggraver davantage votre situation. Alors, quand introduire votre demande de rachat de crédit ?

Rappel sur le mécanise général de rachat de crédit

Le rachat de crédit consiste à demander à un établissement de crédit spécialisé de rembourser par anticipation votre crédit actuel. L’établissement de crédit va ainsi pouvoir vous soumettre un tout nouveau crédit avec de nouvelles conditions. Vous allez ainsi bénéficier d’un contrat de crédit avec un taux plus faible. Il en résulte immédiatement une baisse significative de vos mensualités et du coût de votre crédit. Vous pouvez faire racheter un seul crédit mais vous pouvez aussi rassembler plusieurs contrats. Il s’agit dans ce cas d’un regroupement de crédit.

Plus tôt vous passerez à l’acte, mieux ce sera

Le rachat de crédit s’applique au solde restant dû de votre contrat de crédit. Pour que l’opération soit rentable, il est impératif d’y procéder le plus tôt possible. En règle générale, on vous conseille de solliciter un rachat de crédit avant d’avoir dépassé la moitié de la durée totale de votre crédit. Toutefois, tout dépendra des caractéristiques de votre crédit. Dans certains cas, le rachat peut rester bénéfique même passé les 2/3 de la durée totale. Afin d’évaluer l’opportunité d’un rachat de crédit, recourez préalablement à une simulation de rachat de crédit. La simulation tient compte du solde restant dû, de la durée restante mais également de tous les frais induits par l’opération. N’oubliez pas que le rachat implique des frais accessoires dont des frais de dossier.

Recourez au rachat si le différentiel de taux excède 0,5%

Une autre condition d’opportunité du rachat de crédit est le différentiel de taux. Tel qu’introduit précédemment, un rachat implique des frais accessoires qui seront intégrés dans le remboursement de votre nouveau prêt. Nouveaux frais de dossier mais également indemnité de remboursement anticipé, vous allez supporter de charges supplémentaires. Pour pouvoir supporter ces nouvelles charges, le rachat de crédit doit nécessairement proposer un taux plus bas de 0,5% par rapport à votre ancien contrat. Seul ce différentiel permet de couvrir sans aggraver votre dette. Si le rachat propose un différentiel de 1%, vous pourrez même espérer faire des économies substantielles de quelques milliers d’€. Rappelez-vous, l’objectif est d’améliorer les conditions du contrat de crédit et alléger votre dette. Afin d’évaluer l’opportunité de l’opération, recourez toujours à une simulation de rachat de crédit qui vous détaillera les termes du rachat.

Il existe un autre moyen de revoir les conditions de votre contrat, la renégociation de crédit. Elle fonctionne de la même façon qu’un rachat de crédit, à la différence qu’elle se fait auprès de la même banque avec laquelle vous avez souscrit votre prêt. Néanmoins, elle ne produit pas toujours les effets escomptés, la renégociation dépendant du bon vouloir de la banque. Un rachat de crédit vous fait profiter de la concurrence pour obtenir des conditions plus favorables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *