Le rachat de crédits, appelé encore regroupement de crédits, est une opération financière. Il consiste regrouper plusieurs crédits en un seul. Tous les crédits en cours sont regroupés auprès d’un seul créancier. Cette technique financière compte beaucoup d’avantage, notamment la baisse du niveau d’endettement, mais aussi l’amélioration du budget en général et du montant du reste à vivre. Le remboursement est également facilité.

Les préparations en amont

Le regroupement de crédits est une opération qui demande certaines études. En effet, les offres de rachat de crédit ne sont pas tous semblable. De ce fait, les conditions d’octroi changent aussi d’un établissement à un autre. Toutefois, les bases restent les mêmes. Les mineurs ne peuvent pas prétendre au rachat de crédit. La situation financière de l’emprunteur est déterminante pour son obtention. Les établissements créditeurs excluent donc certains profils dont les revenus ne sont pas stables : les employés en CDD, les professions libérales, les employés de moins de trois mois ou encore les personnes qui bénéficient de plan de redressement.

Pour un rachat de crédit réussi, et pour bénéficier de tous les avantages de cette opération, le demandeur doit effectuer des comparaisons, mais aussi se renseigner. Les dossiers à fournir sont à connaitre à l’avance. Tous les justificatifs de revenus sont donc indispensables à intégrer dans le dossier de rachat de crédit.

Les probables raison de refus

Le niveau d’endettement de l’emprunteur est aussi décisif pour les banques. Même si le rachat de crédit permet, en premier lieu, de diminuer ce taux, les banques sont réticentes vis-à-vis d’un taux d’endettement trop élevé. La fiche de paie est une arme précieuse pour prouver un revenu stable, donc une assurance de remboursement.

Le nombre des crédits à regrouper compte aussi dans la balance. Idéalement, les banques accordent facilement un rachat avec 3 ou 4 crédits en cours. Les ménages trop endettés, avec plus de 6 crédits peuvent bénéficier d’un regroupement, mais avec d’autres conditions, moins avantageuses.

Le parcours du demandeur sera décortiqué par l’emprunteur. Si les anciens crédits n’ont pas connu d’incidents de paiement, la demande a beaucoup de chance d’aboutir.

Après le refus, il y a quoi ?

Si malgré tous les efforts pour constituer un dossier en béton le regroupement a été refusé, il y a d’autres solutions. Le dépôt de dossier en commission de surendettement est conseillé si votre niveau d’endettement est supérieur à 33%, maximum autorisé. Pour le client frappé de fichage, une fois que les arriérés sont réglés, le demandeur peut à nouveau prétendre au regroupement.

Préparer un dossier de rachat de crédit : contactez des pros !

Les services de courtiers peuvent grandement aider dans la préparation du dossier de rachat. Il est possible de les contacter en ligne. Il en est de même pour les comparateurs, outils gratuits et sans engagement, les comparateurs sont d’une grande aide pour trouver l’établissement qui va racheter tous vos crédits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *