Vous envisagez d’introduire votre demande de rachat de crédit. Sachez qu’une fois cette demande reçue par l’organisme de prêt, elle sera soumise à un examen de la part d’un expert analyste. Un système de notation visant à classer votre dossier parmi tant d’autres sera utilisé. L’expert conclura ensuite si votre dossier est admissible ou non. Alors, ne serait-il pas raisonnable d’assurer l’éligibilité de votre dossier et de votre profil dès le départ ?

Rappel : principe du rachat de crédit

Le rachat de crédit, souvent effectué par un organisme financier spécialisé, consiste à prendre tous les prêts en cours et les remplacer par un nouveau, avec une seule mensualité. Les avantages de ce nouveau prêt sont :

  • La possibilité d’ajuster la durée de remboursement de façon à avoir une mensualité unique réduite
  • Le fait de traiter avec un seul organisme de crédit, et non plus plusieurs comme auparavant
  • Un taux d’intérêt réduit.

Conditions générales d’éligibilité d’un dossier de rachat de crédit

Les conditions suivantes sont nécessaires pour pouvoir bénéficier des avantages du rachat de crédit :

•             L’historique du ménage

Cet historique relate tous les emprunts effectués par le passé. Une note est affectée au dossier en fonction de l’appréciation faite par l’expert analyste financier. Si vous n’avez commis aucune irrégularité et que vous avez réussi à rembourser vos emprunts passés dans les temps, alors vous aurez une bonne note. Cette note vous mènera à l’éligibilité. Ce que vous aurez à faire, donc, plusieurs mois avant l’introduction de votre demande de regroupement de crédits, c’est de s’assurer que tout est en règle.

•             Le listing des prêts en cours et des restes à payer

Non seulement l’établissement de la liste des prêts en cours et des montants restants à rembourser permet de connaître le montant du rachat de crédit, mais c’est un critère de décision indispensable pour votre futur prêteur. En plus des tableaux d’amortissement et des contrats de crédit, vous pouvez rajouter vos découverts bancaires et vos autres dettes à votre demande de rachat de crédit.

•             La régularité des revenus

C’est la preuve de votre stabilité financière. Préparez-vous à répondre aux questions sur votre emploi, du genre : « depuis quand vous travaillez pour votre employeur actuel ? », ou aussi : « combien de fois votre CDD a-t-il été renouvelé ? » Si vous percevez des loyers, on vérifiera la stabilité de vos revenus de ce côté-là. C’est-à-dire qu’on vous posera des questions sur votre bien immobilier. Par ailleurs, soyez clair dans la gestion de vos dépenses car vous devez en rendre compte. En bref, comme les banques n’aiment pas prendre de risques, elles voudront s’assurer de votre bon comportement financier et de votre capacité de remboursement.

•             Taux d’endettement et reste à vivre

Il y a un certain équilibre à respecter entre ces deux critères. Cette fois-ci, l’objectif est la sécurité du ménage. L’on connaît le seuil maximum de 33 % pour le taux d’endettement. Il ne faudra pas le dépasser pour être sûr qu’on pourra rembourser sans problème le crédit et qu’on pourra largement jouir du reste à vivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *